Skip to main content
Portrait

Sarah, chargée de mission au cabinet du ministre délégué à la Ville

Publié le | Portraits d'anciens
Portrait réalisé par Céline Laval le 19 novembre 2012

Après son double diplôme STU/LSE obtenu en 2010, Sarah travaille avec Gilles Kepel, sociologue et politologue qui s’intéresse au monde arabe et à la question de l’Islam en France. Elle rencontre Gilles Kepel lors de ses études de premier cycle au campus de Menton dont il est alors le directeur scientifique. Sarah participe ensuite à une première étude sous sa direction pendant son année à la LSE. L’étude porte sur les conséquences de la crise sur l’économie du Golfe Arabo-Persique. En parallèle, des élèves du Golfe Arabo-Persique élaborent une étude sur les conséquences de la crise sur l’économie européenne. La réalisation de cette étude constitue alors pour Sarah l’expérience d’un premier travail de recherche ainsi qu’un premier contact professionnel avec le sociologue.

Elle obtient ensuite de travailler avec lui sur l’étude Banlieue de la République missionnée par l’Institut Montaigne entre septembre 2010 et octobre 2011, date de la publication. Cette étude de sociologie urbaine a consisté en un travail de recherche et de terrain de même type que les étudiants du master STU peuvent avoir à réaliser lors de leurs cours de sociologie urbaine. Il s’est agi pour Sarah, en collaboration avec Leyla Arslan ainsi que d’autres chercheurs, de définir les hypothèses de recherche, de faire de la prospection, puis de mener des entretiens. S’en est suivi un travail de retranscription, de dépouillement des résultats et de recherche bibliographique afin de rédiger l’étude. Celle-ci a porté sur les villes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, des territoires à l’épicentre des émeutes urbaines de 2005 et s’est interrogée sur la notion de « cohésion sociale » dans des quartiers où les modes de vie et les trajectoires des habitants sont plus chaotiques que la moyenne.

Elle participe ensuite jusqu’en avril 2012 à la diffusion et la promotion de ce travail. Suite à cette étude, et alors qu’elle travaille encore pour l’Institut Montaigne les 4/5èmes de son temps, Sarah consacre 1/5ème de son temps de travail à l’association « Agir pour l’école », en tant qu’auto-entrepreneur. Elle y mène une analyse des programmes américains concernant des méthodes d’apprentissage à l’école chez les jeunes issus des quartiers défavorisés. Sa mission consiste également à mobiliser des mécènes éventuels pour l’association.

Après avoir quitté ces deux structures et suite à une courte période de recherche d’emploi, Sarah rencontre de nombreux acteurs associatifs, du conseil, de think tanks, du monde de la recherche etc… Elle finit par obtenir un poste de chargée de mission au sein du cabinet du ministre délégué à la Ville au sein duquel elle vient en appui technique auprès des conseillers politiques du ministre, principalement sur les sujets de lutte contre les discriminations, de l’égalité homme/femme et le suivi des associations. Elle qualifie sa mission de « typiquement Sciences Po », demandant un travail de synthèse, un esprit critique, la capacité de passer d’un sujet à un autre et donc d’une grande réactivité et adaptabilité. Sa mission consiste principalement en la rédaction de notes techniques d’analyse et de préparation des éléments de langage du ministre.

Le conseil de Sarah

« Soyez toujours curieux ! Certes, les recruteurs sont à la recherche de candidats motivés et capables de développer des argumentaires structurés. Néanmoins, ce qui fait la différence, c’est notre capacité à les surprendre lorsqu’on évoque une expérience de terrain, une lecture ou une personne qui sortent des sentiers battus ! »


Frank Zschiegner - STU 2006 - chargé de mission développement économique à la ville de Vélizy-Villacoublay

Publié le 21 mars 2013
Entre musique et concerts, Frank suit une formation de géographe en Allemagne, en se spécialisant dans la géographie économique. Il réalise un échange d’un a...

Mathilde, Chargée d'études dans le domaine des parcs urbains

Publié le 8 février 2011
Suite à notre voyage à Lille puis au speednetworking du 1er décembre, nous inaugurons une série d’articles rassemblant des témoignages de nos anciens su...

Suivez-nous

Copyright ©2007-2024 Association In Situ, tous droits réservés
Site réalisé par agence web corse