Skip to main content
Portrait
Stéphane Milhaud - STU 2009 - Ingénieur urbaniste chez Groupe Huit

Stéphane Milhaud - STU 2009 - Ingénieur urbaniste chez Groupe Huit

Publié le | Portraits d'anciens
Portrait réalisé par Marion BIGAY le 6 juin 2024

Diplômé STU 2009, Stéphane Milhaud est ingénieur urbaniste chez Groupe Huit, bureau d’étude pluridisciplinaire français spécialisé dans le développement municipal et urbain des villes du Sud.

Être ingénieur urbaniste chez Groupe Huit, qu’est-ce que ça signifie au quotidien ?

Au quotidien, je travaille sur des projets de développement urbain, principalement dans les villes du sud c’est à dire en Asie, Afrique et un peu en Amérique du Sud.

Je travaille à plusieurs échelles, soit avec les pays, les régions, les villes ou même parfois des quartiers.

Quand je dis « je », je pense en réalité « nous ». J’évolue au sein d’une équipe pluridisciplinaire. C’est à dire que nous avons tous un profil généraliste mais aussi une spécialité. Pour moi, c’est le côté ingénieur. J’ai des collègues qui sont plutôt économistes, ou géographes ou même cartographes.

Concrètement, nous aidons des pays à construire leur schéma d’aménagement du territoire ou des villes à dessiner leurs plans de développement. Pour ma part, je m’occupe plus spécifiquement de la programmation des investissements urbains. Je fais par exemple des études de faisabilité pour l’installation de nouvelles infrastructures.

En général, qui sont tes clients ?

Pour chaque projet, j’ai en quelque sorte deux clients. Il y a tout d’abord celui qui finance l’étude, qui est généralement un bailleur de fond c’est à dire une institution internationale qui finance des projets de développement. Puis il y a le bénéficiaire qui est la ville ou le territoire sur lequel le projet va s’implanter.

Si l’on prend l’exemple d’un projet au Vietnam, il pourra être financé par la Banque Mondiale ou la Banque Asiatique de Développement et le bénéficiaire sera une ville ou une province spécifique.

Comment as-tu trouvé ce job ?

J’ai effectué mon stage de fin d’étude au sein de Groupe Huit, grâce à un contact donné par un professeur du master STU. Par la suite j’ai continué de travailler avec eux pendant cinq ans, surtout en Asie. En 2013, lorsque j’ai fini la thèse que j’écrivais en parallèle, j’ai décidé de travailler un moment comme indépendant. Je suis revenu à Groupe Huit il y a à peu près un an et demi.

Quel était le sujet de ta thèse ?

J’ai fait une thèse de géographie urbaine à la Sorbonne. Pour être plus précis, ma thèse portait sur l’urbanisation en Chine. Le titre était le suivant : Les petites villes, de nouveaux centres pour le développement territorial de la Chine : l’exemple de la Province du Zhejiang.

Si tu avais un conseil à donner à des étudiants actuels, qu’est-ce que ce serait ?

Je ne sais pas si j’ai vraiment de conseil à donner. J’ai remarqué que le profil très généraliste de SciencesPo est apprécié par les recruteurs, car il assure d’embaucher quelqu’un qui sait réfléchir, s’adapter, avoir une vision globale. En même temps, le manque de spécialisation peut parfois être une difficulté. Je dirais que l’urbain est un domaine très large. Il peut être utile de vous demander qu’est-ce qui vous intéresse dans l’urbain. Le côté économique ? La finance ? La technique ? Le social ? En fonction, il peut être intéressant de suivre une formation complémentaire.


Publié le 3 décembre 2017
Rencontre avec Gisèle Moret-Deysson, professeure agrégée d’histoire-géographie en classe préparatoire, diplômée du Master STU en 2009. Qu’as-tu fait avec le...
Publié le 11 avril 2017
Louise est une jeune alumni (GLM 2015), qui cultive les belles expériences dans le secteur du développement urbain. Ce secteur, elle l’explore sous tous ses ...

Suivez-nous

Copyright ©2007-2024 Association In Situ, tous droits réservés
Site réalisé par agence web corse