Tous les articles par superauteur

Le rapport annuel d’activité désormais disponible en ligne !

Désormais, retrouvez en ligne le rapport d’activités annuel 2016 de l’association ! Établi au 23 septembre 2016, il présente d’abord un bilan financier d’In Situ et décrit ensuite les activités des cinq pôles de l’association sur l’année scolaire 2015-2016.

Le rapport a été présenté au conseil d’administration d’In Situ le 27 juin 2016. Il sera également présenté à l’ensemble des adhérents de l’association à l’occasion de notre prochaine Assemblée Générale, le jeudi 6 octobre 2016. Venez nombreux !

 

Bidonvilles : des acteurs, des actions

Flyer Conférence Bidonvilles_FINAL

B I D O N V I L L E S : DES ACTEURS, DES ACTIONS

19h15 – Sciences Po, Amphithéâtre Jean Moulin, 13 rue de l’Université – Paris 7. Conférence organisée par In Situ et Sciences Po Urba, avec le soutien de l’École urbaine.

 INTRODUCTION 

  • François SALZGEBER, Directeur de la Fédération nationale des associations régionales d’organismes d’habitat social (FNAR) 

INTERVENANTS 

  • Patrick BRAOUEZEC Président de Plaine Commune
  • Julien DAMON, sociologue, professeur associé à Sciences Po
  • Manuel DEMOUGEOT, Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal) – Pôle “Campements illicites et résorption des bidonvilles”
  • Sylvain GRISOT, urbaniste et anthropologue
  • Livia Otal Médecins du Monde – Coordinatrice “Mission bidonvilles”.

Les flux migratoires inédits qui traversent l’Europe remettent en lumière une forme d’urbanisation spontanée : les bidonvilles. En France, ayant fait l’objet de nombreuses politiques de résorption, ils n’ont pourtant jamais totalement disparus. Reconnaissant que le bidonville n’est pas un mode culturel d’habiter, force est de constater que leur nombre s’accroît, que leurs formes et les populations qui les habitent sont multiples.

Face à la complexité de cette situation nous vous invitons à découvrir les acteurs agissant sur ces territoires, examiner leurs objectifs et interroger leurs actions.

 Inscriptions par mail : bidonvilles.ecoleurbaine@gmail.com

Concours photo In Situ 2016 : votez pour le prix du public !

2016-01-31

Le rendez-vous annuel des adeptes du 8ème art bat son plein ! Car après la phase d’envoi des clichés (plus de 50 reçus au total), notre jury s’est réuni la semaine dernière et a retenu 13 photos. Un grand merci à celles et ceux qui ont participé et félicitations aux heureux élus ! Désormais, place au vote du public !

La suite du programme :

  • Dès aujourd’hui, et jusqu’au 15 mars, votez en ligne pour déterminer le prix du public !
  • La semaine prochaine, les 13 clichés présélectionnés seront exposés à Sciences Po.
  • Et le 17 mars, remise des deux prix (prix du jury et prix du public) au Pavillon de l’Arsenal !

 Cette année, un jury plus prestigieux que jamais :

 Et de jolies récompenses :

Cet été, découvre Stockholm avec In Situ !

Stockholm-Stad

Cette année, In Situ lance un projet innovant : un voyage de recherche dans une ville européenne. Le concept est simple : une ville, une équipe, un thème et cinq jours pour rassembler autant d’informations que possible pour éclairer notre sujet et essayer de répondre à notre problématique. L’idée est d’avoir un bon équilibre entre les rencontres avec les différents acteurs et l’exploration de la ville. C’est aussi une excellente opportunité d’échanger entre étudiants de STU et de GLM et d’utiliser nos expériences différentes pour produire quelque chose unique.

Où ?
Pour cette première édition, STOCKHOLM a été choisi comme laboratoire.

Quand ?
Du 19 au 24 juin 2016

Un voyage de recherche In Situ, qu’est-ce que cela signifie ?
C’est un voyage participatif. Une fois que l’équipe sera formée, c’est à nous tous de s’organiser : c’est à dire de définir une problématique, décider quels types d’acteurs il serait pertinents de rencontrer — en résumé, de réfléchir ensemble, tout simplement!

NB: Pour que cela fonctionne, nous nous rencontrerons probablement une fois toutes les deux ou trois semaines, donc soyez prêt à y consacrer un peu de temps. 

Pourquoi Stockholm ?
Stockholm est l’une des villes leader en terme de développement urbain intelligent, et est souvent regardé comme un “bon” modèle de développement à travers l’Europe. Quels sont les mécanismes derrière ce modèle ? Quelles seraient ses limites intrinsèques ? Qu’est-ce que cela signifie de concevoir un développement urbain durable? Un tel développement est-il seulement durable à petite échelle?
C’est principalement pour ces raisons que vous nous offrons l’opportunité d’effectuer un voyage de recherche à Stockholm, axé sur le thème de la sustainability en relation avec l’idée de smart city.
En espérant que ces thèmes vous inspireront et vous donneront envie de rejoindre ce projet!

Après le voyage de recherche, what’s next ?
L’idée est d’écrire un paper, avec l’aide d’un tuteur, afin d’être publié sur « Cities are back in town », mais aussi de produire un objet plus interactif, comme une vidéo, avec pour objectif de présenter notre recherche sur ce sujet début Septembre lors d’une conférence.

NB: toutes les productions (écrit et vidéo) se feront en anglais 

Intéressé ?
Envoie-nous un email, avant le mercredi 17 février à candice.pigeard@sciencespo.fr en expliquant brièvement tes principales motivations pour participer à ce projet, l’idée étant de constituer un groupe de 8 personnes maximum.

Pour tout complément d’information/question, n’hésitez pas à contacter Candice à l’email mentionné ci-dessus.

Qui c’est In Situ ? (la suite)

Pôle alumni

Suite à la grande opération “Qui c’est In Situ ?” d’octobre 2015, plus de 10 personnes ont intégré l’équipe. Il est donc grand temps de vous les présenter. Aujourd’hui, on lance le mouvement avec Alice, Elsa et Julie alias le “Trio infernal du pôle alumni”. La famille s’agrandit !

 

Alice Duthuillé, Urban Policy, promo 2017

Hello from the other side ! Mon passage du périphérique pour étudier sur le campus de Paris m’ayant permis de réaliser que la différence capitale/banlieue allait plus loin que l’absence de Vélib’, j’ai décidé de me plonger à corps perdu dans l’étude des parkings et des lampadaires. Désireuse d’en savoir plus sur les expériences des Alumni et persuadée que l’échange entre les promotions permet des rencontres déterminantes et enrichissantes, je me suis engagée dans ce pôle, tout en entretenant le rêve de travailler sur les transports pour pouvoir aller à Paris de mon fief du 92.

Elsa Gabet, STU, promo 2016

Après avoir pas mal bougé en France, survécu à une prépa littéraire, et suivi un an de cours à Sciences Po Toulouse, j’ai décidé de poser mes valises à Paris, envoûtée par le master STU, les enjeux de la ville (non j’ai pas copié sur les autres !), le développement économique (tiens la preuve !), tout ça, tout ça… Actuellement en M2 (c’est déjà finiiiiii…), j’ai rejoint l’aventure In Situ motivée par son dynamisme et souhaitant participer à son développement. Je mets donc ma plume de littéraire à l’ouvrage en réalisant des portraits d’anciens afin de donner des pistes de réflexions aux étudiants pour l’après-ScPo. Désireuse de renforcer les occasions de rencontres et d’échanges entre Alumni et étudiants, je travaille également à la conception de nouveaux projets qui vous intéresseront très certainement pour vos futurs week-ends/stages/vacances … !!

Julie Teissedre, STU, promo 2017

Après une enfance périurbaine très agréable passée sur les bords de l’Oise et de la Seine, le Collège Universitaire a commencé à m’ouvrir les yeux sur les enjeux du territoire. Mais c’est la confrontation avec les différences urbaines – un an à Sydney  et un court passage à Phnom Penh la chaotique – qui ont achevé de me convaincre de choisir le master STU. Nouvelle recrue du pôle, j’ai hâte de rencontrer nos Alumni et surtout de partager ces rencontres à vous qui – étudiants comme anciens – êtes en quête d’expériences inspirantes !

Week-end londonien avec In Situ

LED2013Employers

ENGLISH VERSION BELOW

Pour son premier événement de l’année 2016, In Situ se met à l’heure anglaise. Nous proposons à 10 étudiants (M1, M2, STU, GLM et Urban Policy sont tous les bienvenus, pas de jaloux!) de s’envoler pour Londres le week-end du 20 février (par Eurostar, départ le samedi très tôt, retour à Paris dimanche en soirée).

Au programme du week-end:

  • Samedi, participation au LSE Local Economic Development Forum 2016. Il s’agit d’un séminaire académique sur des problématiques urbaines et territoriales, avec conférences et workshops participatifs. Le programme de l’édition de l’année dernière fait plutôt envie !
  • Dimanche: Balade urbaine organisée par nos chers M2 LSE expatriés à Londres et après-midi libre.

 Si le voyage aller/retour et les repas sont aux frais des participants, In Situ garantit l’hébergement chez des M2 STU-LSE. Pas de frais d’hébergement donc! Compter environ 160€ de budget pour le week-end (transport, nourriture).

Comment s’inscrire? Il suffit d’envoyer un mail à insitulondres2016@gmail.com accompagné d’un petit texte de motivation (200 mots maximum) avant le 12 décembre (clôture des demandes à 18 heures). Nous renverrons un mail de confirmation aux petits chanceux!

 God save In Situ!

 —————————

Come kick off 2016 with us in London! In Situ is taking 10 students (both STU and GLM alike) on a two-days trip to London on Feb 20-21 (Taking the Eurostar, departure on Saturday early morning, coming back on Sunday evening).

 The program :

  • On Saturday, students will have the chance to attend the 2016 LSE Local Economic Development Forum, a first-class event wherein academics, speakers and LSE students will be able to discuss a variety of topics in the field of urban studies, as well as engage in workshops. Go check out last year’s programme. No doubt this year’s installment is going to be even better!
  • On Sunday, LSE students will take us on a stroll through the streets of London and its enchanting atmosphere. Free afternoon.

Each participant will have to pay for transportation and food. However, accommodation will be provided by fellow LSE-STU students. Budget should be around 160€. Pretty sweet deal for two days in London, right?

If interested, please send an email at insitulondres2016@gmail.com with a short text explaining why you would be interested in joining us (200 words max.) until December 12th 6:00 pm. Hurry, tickets are selling out fast!!

 

Reports d’événements suite aux attentats du 13 novembre

Cher(e)s étudiant(e)s, chers alumni,

Suite aux attentats du 13 novembre 2015, In Situ présente ses vœux de solidarité aux Alumni et étudiants, à leur famille et amis touchés par ces événements dramatiques. Nous souhaitons aussi adresser un message d’amitié à celles et ceux engagés dans d’autres villes où les populations font également face à la violence.

En accord avec les dispositions de sécurité prises par la direction de Sciences Po, nous avons décidé de supprimer l’ensemble de nos événements qui devaient se dérouler dans les locaux de Sciences Po dans les prochains jours, à savoir :

– le speed-networking spécial fonction publique, prévu le 26 novembre.
la table-ronde sur la ville intelligente organisée avec Archinov, prévue le 2 décembre.

Nous travaillons à la reprogrammation de ces événements au cours du second semestre.

La balade urbaine du dimanche 29 novembre à Stains est elle maintenue.  Le rdv reste inchangé : 15h à la sortie du métro Saint-Denis Université (M13).

Merci pour votre compréhension.
L’équipe d’In Situ.

Seminar: María José Álvarez Rivadulla, « Residential Segregation and Social Segregation in Bogota: Limits and Possibilites of Mixing Policies », Wednesday 20 May 2015, 5-7pm

Residential Segregation and Social Segregation in Bogotá: Limits and Possibilities of Mixing policies

María José Álvarez Rivadulla

 

Wednesday 20 May 2015
5 – 7 pm
Sciences Po, Room H202A
28 rue des Saints Pères, 75007 Paris

Papers available – contact: marine.bourgeois@sciencespo.fr

INVITATION – Happy Hour des Anciens le vendredi 29 mai à partir de 19h au Pop-Up du Label

image
Voir le Lieu  //  S’inscrire à l’événement

 

ENGLISH VERSION BELOW

Chers alumni,

In Situ a le plaisir de vous inviter à son traditionnel Happy Hour des Anciens – édition 2015 ! Cette année,  la grande messe des alumni  se tiendra le vendredi 29 mai (et non le 21, comme indiqué dans notre newsletter) au Pop up du Label (14 rue Abel, métro Ledru Rollin ou gare de Lyon). L’équipe vous y attendra à partir de 19h00 avec, en guise de petit cadeau de bienvenue, un cocktail offert et quelques planches à partager.
Alors que se soit pour renouer avec des camarades de promo perdus de vue, pour discuter entre amis autour d’un cocktail maison ou simplement pour fêter le retour des beaux jours, n’hésitez pas à nous rejoindre dans deux semaines !

Urbanistiquement vôtre,

L’équipe d’In Situ.

 Dear alumni,  

In Situ is proud to invite you to its traditionnal Alumni happy hour – edition 2015 ! This year, the big reunion will take place on Friday, May 29th (instead of May 21st, as mentionned in our newsletter), at the Pop up du Label (14 rue Abel, subway station: Ledru Rollin or gare de Lyon). The party kicks off at 7:00pm and, as a welcome present, the first drink (and some food) is offered by In Situ.

So if you want to hang out with former classmates, have a good time with some friends around a home-made drink or just enjoy the warm days, don’t hesitate and join us in two weeks!

 

Retour sur le 1er Conseil pédagogique de l’Ecole urbaine de Sciences Po

Le 2 février 2015 s’est tenu le premier Conseil pédagogique de la toute nouvelle Ecole Urbaine de Sciences Po Paris, officiellement créée le 8 décembre 2014, pour discuter de l’évolution de la maquette pédagogique des différents Masters. In Situ était présent pour porter la voix des étudiants et anciens élèves des Masters d’Affaires Urbaines. Retour sur cette étape de la mise en place de l’Ecole.

Le Conseil Pédagogique, c’est quoi ?

Le Conseil Pédagogique est une instance délibérative réunissant l’ensemble des parties prenantes de l’Ecole Urbaine (étudiants, équipe pédagogique, direction de master). Il a pour mission de favoriser la concertation entre les professeurs, le comité scientifique et la Direction des Masters, notamment pour coordonner les enseignements, la notation et l’évaluation des activités étudiantes. Les étudiants y sont représentés, à la fois par un représentant étudiant issu de chaque Master, et par les associations pédagogiques In Situ et de Sciences Po Urba, qui portent aussi la voix des anciens diplômés.

Une évolution incrémentale des maquettes pédagogiques

Ce premier Conseil Pédagogique a été l’occasion de discuter des maquettes pédagogiques des différents Masters de l’Ecole. Celles-ci ont été l’objet de quelques révisions, qui ont été présentées à l’ensemble du Conseil. Parmi les principales évolutions, on compte :

  • Introduction de trois cours transversaux, ouverts aux deux Masters
  • S1 : Introduction à l’histoire urbaine / Introduction to urban history

Ce cours fondamental a vocation à remplacer le cours « Regards Croisés » de la maquette pédagogique STU, et introduit les  étudiants à l’histoire urbaine, en associant des cours magistraux à des cycles de balades urbaines. L’idée de ces visites sur site sera de faire réfléchir les étudiants sur les perceptions de la ville, à travers un travail mobilisant différents outils (photos, maquettes, cartes, etc). Deux cours seront offerts, un en français et un en anglais, ouverts indifféremment aux élèves de première année de STU et de GLM, favorisant ainsi la proximité inter-master.

  • S3 : Les étudiants STU et GLM pourront choisir entre les deux cours transversaux suivants :
    • Comparative urban planning, with Marco Cremaschi (in English)
    • Sociologie des inégalités urbaines, avec Marco Oberti (en Français)
  • Master STU :
    • S1 : Étalement d’une partie de l’enseignement de cartographie sur la période de pré-rentrée, afin de mieux répartir la charge horaire sur l’ensemble du semestre.
    • S3 : Introduction d’un nouvel atelier professionnel sur la dimension juridique des risques (intervenant à préciser)
  • Master GLM : introduction of two new sectorial courses
    • S3 : Digital issues in Large Metropolis, with Dominique Bouillier
    • S3 : Cultural issues in Large Metropolis, with Adrian Favell
Et In Situ dans tout ça ?

En prévision de ce Conseil, In Situ a recueilli vos impressions sur le fonctionnement de l’Ecole sur la base d’un sondage en ligne et de discussions avec les étudiants et anciens. Vos retours ont été riches, et vos suggestions nombreuses. Nous avons tenté d’en restituer le maximum, en lien avec la maquette pédagogique. Voici un petit aperçu de vos retours, et des réponses du Conseil à certaines de vos demandes.

Retour des Insituiens n°1 : L ’Ecole Urbaine est l’occasion de renforcer les liens entre les masters. A ce titre, davantage  d’interactions et de flexibilité entre ces formations complémentaires est attendu par les étudiants. En terme de maquette pédagogique, cette interaction renforcée pourrait se traduire par un tronc commun entre les masters, ou l’ouverture d’électifs trans-masters.

Réponse du Conseil :

  • Garder la spécificité propre à chaque master est une donnée essentielle. Si un tronc commun ferait perdre à chaque master sa spécificité, l’introduction du nouveau cours commun transmaster est l’occasion de développer davantage de liens entre les Masters et d’encourager les étudiants à choisir un enseignement dans une langue différente de celle de leur Master d’origine.
  • Il est important de proposer aux étudiants un parcours académique cohérent et complet. Ouvrir trop de cours optionnels trans-masters risquerait de déboucher sur un choix de master « à la carte » et un d’éparpillement des étudiants.

Retour des Insituiens n°2: la professionnalisation des masters est en général très appréciée (notamment projets collectifs et ateliers). Elle pourrait être encore renforcée en valorisant  davantage les ateliers (trop courts, peu de crédits), et en insistant davantage sur les cours « technologiques », formateur de « hard skills » appréciées sur le marché du travail (big data, GIS, appli mobiles).

Réponse du Conseil :

  • L’objectif du Master est de former les élèves sur des thèmes transversaux, et de leur donner un socle théorique sur lesquels ils pourront s’appuyer pour …… Si les électifs sont un réel atout pour les Masters d’affaires urbaines, il est essentiel qu’ils soient combinés avec des enseignements plus théoriques.
  • Les introductions aux cours de cartographie ou de GIS ne sont que des introductions, elles ont pour objectifs de familiariser les étudiants à un univers et à un ensemble d’outils, qu’ils auront ensuite l’occasion d’approfondir de leur côté ou dans leur parcours professionnel.
  • L’évolution de la maquette pédagogique depuis la création des Masters d’affaires urbaine va vers une plus grande diversité des ateliers professionnels, dans la limite de la disponibilité de professionnels compétents pour les mener.

Retour d’Insituiens n°3 : Les étudiants reconnaissent la richesse des activités pédagogiques proposées dans leurs formations, et souhaiteraient pouvoir participer davantage à l’élaboration de ces activités. Certains apprécieraient contribuer au choix de la ville ou de la recherche de contacts pour le voyage d’étude. D’autres proposent de participer à la recherche des choix de projets collectifs (thèmes, commanditaires), ce qui les responsabiliseraient davantage et permettrait d’affiner le lien commanditaire – équipe pédago.

Réponse du Conseil :

  • Toute forme de proactivité des étudiants est la bienvenue et est fortement encouragée par les étudiants du Master. La sélection de certains projets collectifs s’est faite grâce aux suggestions d’anciens élèves, et les étudiants ne doivent en aucun cas hésiter à être force de proposition et se rapprocher d’In Situ ou de la Direction des Masters pour proposer leurs projets.